Entretien avec Marc Plantet, membre de La Ligue ENSEMBLE !

 

Marc P.
Marc Plantet
Président du CDJE78

Présentez-vous en quelques mots !

 

Joueur depuis 40 ans passionné par le jeu et son développement. J’ai fondé le club de la Dame noire à Montigny-le-Bretonneux  en 1988. Je suis président du CDJE (Comité Départemental du Jeu d’Echecs) des Yvelines depuis 2008.

Parlez-nous de votre Comité Départemental.

 

Je ne m’étendrai pas sur les activités récurrentes d’un Comité Départemental qui organise les compétitions « fédérales » par équipe et individuelles : championnat départementaux jeunes et adultes, championnat scolaire, championnat féminin, coupe Loubatière… Je parlerai plutôt de nos priorités qui ont toujours été le développement et la formation.

 

Dans notre grand département nous avons répertorié de nombreux groupes de joueurs se réunissant régulièrement pour des parties amicales. Ces groupes se trouvent souvent dans des villes où il n’existe aucun club affilié. Nous leur proposons de les aider à se structurer et les inciter à se constituer en club adhérent de la FFE. Une licence départementale via notre centre de formation Echecs78 peut leur être proposée pour découvrir dans un premier temps la compétition individuelle mais aussi par équipe. Grâce à cela, de nouveaux clubs ont vu le jour ces dernières années et le nombre de licenciés (A) a fortement progressé en dix ans (plus de 740 fin 2019) .

 

Nous organisons régulièrement des stages pour les jeunes et soutenons les petits clubs dans la formation. Actuellement nous continuons nos activités par internet.

 

Comment avez-vous géré la crise sanitaire ?

 

La crise sanitaire a d’abord été un coup d’arrêt brutal pour toutes nos activités départementales comme pour l’ensemble des clubs. Mais très vite la plupart des clubs ont réagi  avec dynamisme en transférant leurs cours et activités sur la toile.

 

Au niveau départemental nous avons rencontré les partenaires pour que des aides financières puissent être versées. Par exemple tous les clubs ayant au moins une équipe en Nationale 4 ont pu obtenir un soutien financier du Conseil Départemental des Yvelines. Ces sommes allouées étaient comprises entre 742 et 2226 euros suivant la situation des clubs.

 

Nous avons continué à réunir les équipes départementales jeunes pour des entraînements et des tournois par internet. Après consultation de parents et de présidents de club nous avons décidé d’organiser la sélection des jeunes pour les qualifications de l’ile de France sur « dossier » présenté par les clubs. L’organisation de tournois en ligne n’avait pas encore à l’époque  la confiance des parents. Nous espérons que la saison prochaine nos tournois départementaux puissent avoir lieu en présentiel.

 

Pourquoi vous présentez-vous sur la liste La Ligue ENSEMBLE ?

 

J’ai rejoint la liste de La Ligue Ensemble pour plusieurs raisons :

 

La gestion actuelle de la Ligue IDF ne me satisfait pas et je souhaite contribuer à améliorer les relations entre la Ligue et les Comités Départementaux. Que les responsables de clubs trouvent aussi auprès de la Ligue des réponses rapides et claires à leurs interrogations.

 

J’ai été convaincu par le dynamisme de cette équipe compétente en particulier dans la gestion des outils modernes de communication. Je suis entouré de personnes qui veulent trouver des solutions efficaces pour gérer, entre autres, cette période difficile et anxiogène.

 

Le département des Yvelines n’a plus depuis plusieurs années de représentant à la Ligue. Il est important d’apporter notre spécificité géographique et organisationnelle dans les instances décisionnelles.

 

Quels sont vos trois vœux pour la Région pour les prochaines années sur le plan échiquéen ?

 

Mon premier souhait : que la Ligue soit à l’écoute de tous les clubs sans distinction de taille et d’importance. Que les décisions prises après concertation soient claires et expliquées.

 

Mon deuxième souhait : un développement du nombre de clubs et de joueurs en s’appuyant sur la communication et les partenaires institutionnels. L’engouement actuel pour le jeu en ligne doit se transformer en adhésion dans les clubs.

Mon troisième souhait : que la liste La Ligue ENSEMBLE ! réussisse à mettre en place son programme ambitieux en créant une dynamique qui fédère et unisse toutes les bonnes volontés pour que la région devienne une terre échiquéenne importante.