Entretien avec Daphné Patte, membre de La Ligue ENSEMBLE !

 

Daphné
Daphné Patte
Président du Club
Culture Echecs de Suresnes
(92)

Présentez-vous en quelques mots !

 

Je suis présidente du club d’échecs de Suresnes et chargée de développement RH depuis une vingtaine d’années.

 

Parlez-nous de votre club

 

Le club Culture-Échecs à Suresnes développe son activité auprès des jeunes, des adultes et des seniors, au travers de compétitions et d’ateliers spécifiques et mixtes.

Nous favorisons la mixité et l’intergénérationnel grâce à nos actions intégratives, car le premier objectif de notre club est de créer des liens sociaux riches et diversifiés. Se rencontrer, échanger et se développer sont les verbes d’action récurrents de notre projet associatif.

 

Comment avez-vous géré la crise sanitaire ?

 

Afin de faire face à la crise sanitaire et aux différents confinements, nous avons pris une licence Zoom dès le mois d’avril 2020 pour continuer à garder le lien avec les adhérents du club et les scolaires. Les cours ont ainsi pu se poursuivre en ligne et nous avons même créé un créneau supplémentaire. Parallèlement nous avons ritualisé nos tournois en ligne via la plateforme Lichess afin de poursuivre l’activité de compétition chaque semaine !

 

Progressivement nos cours et nos tournois en ligne se sont remplis, car nos utilisateurs se sont habitués à la situation et s’y sont adaptés. Bien que sceptiques au départ sur le format en distanciel, nous avons pu constater que le digital fonctionne très bien pour le jeu d’échecs. C’est une chance, même si nous souhaitons un retour à la normale le plus vite possible ! Ce sera alors sans doute sous une forme hybride, pour garder la souplesse du digital et l’impact du présentiel sur les liens et l’apprentissage.

 

 

Pourquoi vous présentez-vous sur la liste La Ligue ENSEMBLE ?

 

J’ai rejoint la liste de La Ligue Ensemble d’abord pour les personnes qui la constituent. Ces professionnel.les sont très investis dans l’activité échiquéenne et agissent avec sens moral et humilité. Par ailleurs j’étais tout à fait en phase avec les différents axes du programme de campagne soutenu par cette liste. Je suis particulièrement sensible aux priorités abordées telles que le développement des scolaires et la lisibilité et la transparence des actions menées. Le projet de proximité avec les clubs et les comités est également bien conçu et pensé, et favorisera les échanges, l’entraide et la cohésion entre tous les acteurs du jeu d’échecs en Île-de-France. Car c’est unis, tous ensemble, que nous serons plus forts pour traverser la crise sanitaire et ses conséquences économiques !

 

Quels sont vos trois vœux pour la Région pour les prochaines années sur le plan échiquéen ?

 

Entraide, équité et communication !